Les start-ups dans le digital

Nous sommes conscients que les petites entreprises – et les personnes qui peuvent en tirer des études – voyageront dans le monde entier pour se développer et créeront des emplois. Par conséquent, les pays qui utilisent un nouvel écosystème d’entreprises en bonne santé pourraient se démarquer du groupe Digital Age. Pour alimenter les startups, les particuliers et les industries privées doivent interagir pour créer un environnement de travail élégant qui stimule l’innovation et élimine les obstacles à l’entrée. Cela nécessite des directives qui permettent aux jeunes entreprises d’augmenter leurs liquidités et d’en augmenter les ressources, comme un environnement fiscal favorable et des restrictions avantageuses pour les organisations de jeunesse, en plus des applications commerciales et des projets d’investissement visant à fournir du mentorat et un soutien financier. Israël profite des principaux avantages d’un écosystème de jeunes entreprises en plein essor. Le pays a apprécié une saison d’archives en 2015, avec 1 400 startups représentant 3,58 milliards de dollars d’investissements, que l’énergie continue de développer. Israël commence à devenir un centre d’innovation où les startups se développent et où de plus en plus de solutions technologiques se développent pour faire face aux meilleurs problèmes du pays. À titre d’exemple, Cisco collabore avec l’accélérateur Kamatech afin de créer des perspectives pour la communauté juive extrêmement orthodoxe, aux prises avec un travail réduit et une pauvreté extrême, afin de s’intégrer à la main-d’œuvre de haute technologie. Les start-ups israéliennes peuvent également faire face à des difficultés mondiales et à des secteurs perturbés: Function Capital, par exemple, permet aux entreprises détenues par des filles et des minorités de s’agrandir. Le marché du travail mondial nécessite une transformation. L’innovation technologique commence à changer le monde à une vitesse inégalée, des startups comme Uber et Airbnb perturbant chaque marché et chaque fonctionnalité de tâche. L’expertise technologique moderne est devenue une nécessité dans tous les domaines. Néanmoins, aux États-Unis et dans la plupart des autres pays, le programme de formation n’enseigne pas aux travailleurs les compétences qu’ils doivent satisfaire pour répondre à cette demande, ce qui crée un stress indéniable sur le marché. Ce problème deviendra sans doute un peu plus grave. D’ici 2020, les compétences de la plupart des emplois seront probablement composées de compétences qui ne sont plus considérées comme essentielles pour les emplois actuels, entraînant un manque de 40 millions d’employés plus expérimentés et de 45 000 employés compétents en méthodes dans le monde. Qui plus est, on estime en réalité que 65% des enfants admis dans l’institution principale travailleront dans des types de travail qui ne sont même pas présents.

Comments are closed.