Le retour en force

Ce fut une attente interminable. Mais enfin, ça y est, elle est là. Au terme d’une attente interminable, les fanboys vont enfin pouvoir se faire une idée plus précise de cette fameuse Switch ! Pour ma part, j’hésite encore, mais je crois d’emblée pouvoir dire qu’elle va rencontrer un énorme succès. Parce que son concept est à la fois simple et riche. On est à des années-lumière de la précédente génération que le public a pris pour une simple Wii améliorée. La Switch est console hybride, avec laquelle on peut jouer sur l’écran du salon aux toilettes. C’est tout simplement  génial ! C’est d’une simplicité enfantine, au point qu’on en vient à se demander pourquoi personne ne l’avait encore jamais fait avant. Et à une ère où l’on a pris l’habitude de jouer en tout lieu avec nos portables, c’est carrément un combo malin. Il reste à voir ce que cela donne entre les mains, mais je ne m’en fais pas trop de ce côté-là : Nintendo a toujours tenu ses promesses, avec des produits de qualité. Le passage de la télé au mode nomade semble se faire sans problème, et la modularité des accessoires a l’air aux petits oignons. Et puis, les premiers tests sont très positifs. Comme console de salon, la Switch n’est certes pas comparable à ses concurrentes. Mais je ne pense pas que cela ait de l’importance, car elle ne joue pas du tout dans la même cour. Et en tant que console portable, c’est vraiment la console la plus puissante jamais réalisée. Pour autant, elle a certains défauts. L’absence de la console virtuelle, qui permet de jouer aux anciens titres, constitue à mes yeux un problème de taille. Et les éditeurs tiers brillent par leur absence. Certes, Nintendo n’a jamais vraiment sorti les AAA de Microsoft ou Sony, mais le line-up actuel fait pitié à voir. Mais ça n’en reste pas moins une console audacieuse, et pour moi, le pari a été tenu. A mon avis, on peut présager une belle réussite à ce nouveau venu !

Comments are closed.