J’ai fait de la voltige dans un avion de chasse

Samedi dernier, j’ai réalisé un rêve qui me poursuivait depuis des années : j’ai effectué un vol en avion de chasse. Je rêvais de faire une telle expérience depuis des années et je dois dire que c’est l’expérience le plus incroyable que j’aie jamais fait ! Car c’était encore plus fou, plus intense et plus étrange que tout ce que j’avais pu concevoir. C’est quand on a entamé la voltige que j’ai distingué toute la puissance que représente un vol en avion de chasse. Je me souviens m’être dit : « faites-moi redescendre ! ». Même si je pensais m’être préparé, j’étais encore loin du compte ! Je crois qu’à force de décortiquer des articles sur le sujet, j’avais fini par m’accoutumer et me dire que ce n’était au final qu’un simple tour de grand huit amélioré. Mais en fin de compte, ça n’a rien à voir. Parce qu’à ma connaissance, aucune attraction de fête foraine ne fait que le corps pèse plus de 300 kg lors des virages, ou vous dans les phases de décelération ! Aucun manège n’est assez violent pour vous faire connaître le voile noir ! Tandis que là, le risque est présent à chaque changement de trajectoire. Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre page d’accueil. C’est pour cela qu’il faut se tendre au maximum lors des phases d’accélération : tout simplement pour que vous ne vous évanouissiez pas. A mon sens, si un tel manège existait vraiment, je ne suis pas convaincu que beaucoup voudraient monter à bord. Je crois qu’il faut vraiment ne pas avoir toutes ses frites dans le même paquet pour aimer un truc aussi excessive. Durant ce vol, j’ai découvert les sensations apportées par les vrilles, des déclenchés, retournements… A certains moments, j’avais la sensation d’être la poire de Mike Tyson, et en dépit de ça, j’étais aux anges. Je pourrai vous dire que j’ai été un vrai kador, mais en réalité, j’ai été malade vers la fin. Je sais bien que ce n’est pas follement glamour d’aborder ce sujet, mais je préfère dire les choses clairement pour ceux qui voudraient effectuer un tel vol : quand j’ai retrouvé le plancher des vaches, j’étais complètement épuisé et malade. Si vous êtes intéressé par LINK, veuillez consulter notre page d’accueil. C’est à n’en pas douter une expérience géniale, mais qui est destinée aux estomacs solides. Pour en savoir plus sur cette expérience unique, je vous invite à consulter le site où j’ai trouvé mon vol. Plus d’infos sur ce vol en avion de chasse en suivant le lien.

Comments are closed.